Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Mais qui sont ces jeunes débauchés par le LOSC ?

4 Juillet 2017 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Boukholda, Dabila et Ballo-Touré, tous trois sont issus de belles écuries, et pourtant, c'est avec le LOSC qu'ils ont décidés de signer pro'. Effet Bielsa ? Rebuts de centres de formation ? Jeunots barrés en équipe première ? Alors, pépites ou pas pépites ? 

Chahreddine Boukholda, 21 ans : Le coup de foudre de Bielsa pour Chano ne date pas d'aujourd'hui mais remonte, déjà, à novembre 2014 ! Stade Roger-Lebert, les U19 olympiens s'imposent 4-3 face à leurs homologues asmésistes avec notamment des réalisations des maintenant bien-connus Boutobba, Maxime Lopez et Porsan-Clemente. Sous les yeux du gourou argentin, un marseillais le séduit, pourtant, celui-ci ne porte pas le maillot Ciel et Blanc mais bel et bien la tunique des monégasques. Parti s'exiler à 13 ans à Monaco pour pouvoir s'y consacrer pleinement au foot, Chahreddine a d'abord dû combattre une croissance tardive. Présenté comme l'un des joyaux de la formation monégasque, convoité dès 2014 par des écuries anglaises, il ne présente pourtant pas un gros pedigree comparé à d'autres joueurs de sa génération. Pas assez étoffé physiquement durant sa formation sur le Rocher, il a longtemps été préservé par ses formateurs, le jeune n°10 ne présentant ainsi qu'une seule apparition en Youth League. Même en CFA, ses états de service restent limités, 15 apparitions cette saison (12 titularisations, un but), 15 la saison dernière également mais pour 4 tit' et 11 entrées en jeu (2 buts), bien loin d'un Marcus Coco, un mois plus jeune, mais qui lui rend déjà 67 matchs de Ligue 1, un championnat que Chahreddine n'a toujours pas découvert... Le LOSC ne disposant pas d'une pelletée de milieux offensifs axiaux, ce « talent inné à développer » (dixit le LOSC) pourrait bien voir son éclosion arriver sous Bielsa !

Prêt à partir en Y.

Prêt à partir en Y.

Kouadio Yves Dabila, 20 ans : Du haut de son mètre 93, Dabila n'a pas connu les mêmes mésaventures que Boukholda. Fort de 59 rencontres de CFA dans les guibolles depuis son arrivée à Monaco en 2014, Kouadio-Yves était de l'équipe B (voir C) envoyée en demi-finales de Coupe de France face à Paris. Une troisième saison pleine en National 2 (la nouvelle appellation de la CFA si on a bien suivi) le rebutait-il ? A court terme, à écouter Marc Ingla, directeur sportif des dogues, il ne vient pas non plus dans le Nord pour jouer directement en Ligue 1, considéré comme un « joueur d’avenir qui aura prochainement [...] l’opportunité d’intégrer l’équipe première. » La concurrence y sera sans doute plus abordable, Lille ne comptant pour le moment plus que Junior Alonso, Basa, Soumaoro, la recrue Edgar Ié, et... Sunzu sous contrats en défenseurs centraux !

 

Quand tu veux pas en prendre un sixième...

Quand tu veux pas en prendre un sixième...

Fodé Ballo-Touré, 20 ans : Pour parler du défenseur latéral gauche, paroles aux spécialistes de CulturePSG.com. A l'occasion de sa première apparition dans le groupe pro' pour un déplacement à Nancy le 15 octobre dernier, un article complet lui était dédié. Pour le résumer, Fodé Ballo-Touré était un titulaire en puissance de toutes les équipes de jeunes du PSG depuis son arrivée, que ce soit en CFA (52 apparitions sur les 3 dernières saisons), où on l'y a lancé à 17 ans (!), ou en Coupe d'Europe (22 en Youth League). Jusqu'aux U17, il évolue en tant qu'ailier avant de descendre d'un cran afin de mieux canaliser son explosivité, CulturePSG le présentant depuis comme l'un des joueurs à la progression la plus constante et aux performances régulières. Malheureusement, son apprentissage du plus haut-niveau est freiné par la présence de deux mastodontes à son poste, Maxwell et Kurzawa. Est-ce le fait de voir les membres de sa génération 97 (Bernardoni, Diop, Maouassa, Harit, Nkunku, Blas, Terrier, Augustin...) commencer à faire parler d'eux qu'il a décidé de sauter le pas en signant pro' au LOSC ? Béria nommé « directeur adjoint du football professionnel » au club, Palmieri placardisé, la voie semble libre pour Fodé qui représente la plus belle chance d'être l'une des révélations du cru lillois 2017-18 !

Mais qui sont ces jeunes débauchés par le LOSC ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article