Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Quel défenseur aurait pu recruter Montpellier ?

15 Octobre 2016 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Hors-Jeu

 

 

 

Loulou Nicollin a tapé du poing sur la table ! Incapables de trouver un défenseur central depuis 3 ans, il dénonce, sa cellule de recrutement est constituée de « grosses bites » ! Les performances de Cédric Mongongu, revenu de Turquie pour renforcer l'arrière-garde de Montpellier, seront donc surveillées de près ! Et pourtant, des défenseurs français, sur le marché, ce n'est pas ça qui manquait !

 

Ces français qui marchent à l'étranger

 

Alexandre Barthe : Originaire d'Avignon, formé à l'ASSE, son expérience en France au plus haut niveau se résume à 37 matchs de National (saison 2007/08) avant de s'envoler pour la Bulgarie. Que ce soit avec le Litex Lovech ou au Ludogorets, il s'y fait un nom et un palmarès : 6 championnats (2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015), 3 coupes de Bulgarie (2009, 2012, 2014) et 3 Supercoupes (2010, 2012, 2014) ! Ces trophées sont bien sûr synonymes d'expérience européenne, avec, à son actif, 13 matchs d'Europa League et 10 de Ligue des Champions. Contre toute attente, celui qui est surnommé Beckenbauer au pays, en passe d'obtenir le passeport bulgare et de postuler à une place en équipe nationale, rejoint la Suisse et le Grasshopper Zurich à l'été 2015 ! « Pour s'attaquer à un nouveau challenge. » Une expérience beaucoup moins concluante, il n'y dispute que 11 matchs et était, l'été dernier, en discussions pour quitter le club. Il n'aurait assurément pas dit non à un retour dans l'hexagone ! Toujours membre de l'effectif, il y ronge son frein (aucun match disputé cette saison) alors qu'il aurait assurément pu être une belle révélation en France, même à 30 ans !

 

Son pedigree :
30 ans – Championnats hors France : Bulgarie, Suisse
145 matchs d'A PFG (« Ligue 1 Bulgare ») dont 138 titularisations
6 fois champion de Bulgarie
3 Coupes de Bulgarie
3 Supercoupes
10 matchs de C1 disputés (dont 10 titularisations) / 13 de C3 (dont 12 tit.)

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 0,350 M€

Un trophée parmi d'autres.

Un trophée parmi d'autres.

Larrys Mabiala : Il y a maintenant 10 ans, Larrys signait son premier contrat pro' au PSG (génération N'Gog, Mulumbu, Dramé, Chantôme). Barré par Yepes, Sammy Traoré, Armand, Sakho, Zoumana Camara, Rozehnal, Bourillon lors de sa jeunesse parisienne, la seule solution pour s'affirmer est l'exil. A Nice, il compose l'une des pires défenses du championnat avec 20 buts encaissés sur les 9 premières journées de championnat. Sa progression y sera ensuite entravée par de multiples blessures qui ne lui permettront jamais de s'imposer sur le long terme, ne disputant que 17 matchs de championnat sur les saisons 2010/11 et 2011/12. Une nouvelle fois, en quête de temps de jeu, l'exil s'impose à lui. Le vrai, en janvier 2012, vers un nouveau championnat, la Spor Toto Süper Lig. En Turquie, il connait une spectaculaire renaissance ! Avec Karabukspor, il dévore les matchs (104), enchaînant les saisons pleines. Luttant pour son maintien, le Kardemir lui permet même de regoûter aux matchs européens au cours de la saison 2014/15. Une Europe fatale, le club terminant relégable. Par « chance », cette relégation coïncide avec la fin de contrat de Larrys. Il renforce alors le promu Kayserispor. Devenu capitaine, il verra une colonie « made in Ligue 1 » le rejoindre, Ali Ahamada, Kana-Biyik, Alain Traoré... Quinzième sur dix-huit avec 13 buts pris en 6 rencontres, les stats de Kayseri' ne sont pas très rassurantes. Sorti de la Ligue 1 par la petite porte, Larrys ne doit pas manquer de vouloir montrer ses progrès aux observateurs français !

 

Son pedigree :
28 ans – Championnat hors France : Turquie
139 matchs de Toto Süper Lig (dont 137 tit.)
39 de Ligue 1 (dont 35 tit.)
9 de C3 (dont 6 tit.)
International congolais : 12 sélections

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 2,50 M€

 

Samuel Gigot : Encore un Avignonnais ! Sam' a gravi tous les échelons dans sa ville natale, jusqu'à découvrir la Ligue 2 avec l'AC Arles-Avignon lors de la saison 2013/14. Installé en défense centrale au côté de Gaël Givet l'exercice suivant, il y vit une vraie saison d'apprentissage. Si individuellement, il se distingue, son équipe patine. A Nancy (3ème journée de championnat), le 15 août 2014, il sauve son équipe du 2-0 puis inscrit le but égalisateur, son premier chez les pro' et le premier de la saison pour son équipe. Ce week-end sera le dernier de l'ACA hors de la zone de relégation. La fougue de la jeunesse ? Samuel collectionnera pas moins de 13 cartons (dont 3 rouges) sur la saison ! Ce qui explique sans doute son petit passage sur le banc en mars/avril. Au sortir de la saison chaotique du club, il fait partie des satisfactions du club. En fin de contrat, il soigne sa sortie, trouvant le chemin des filets lors des 35 et 37èmes journées de Ligue 2, portant son compteur à 4 buts et 1 passe décisive. A 21 ans, il quitte le Vaucluse pour la Belgique et Courtrai où il paraphe un contrat de 3 ans. Après une saison à 22 titularisations, il débute 23 rencontres chez nos voisins et récolte presque autant de biscottes (9). Ses performances ont néanmoins suscité l'intérêt de La Gantoise (2ème de la Jupiler League 2015/16) lors du dernier mercato ! Il n'y est pas encore surnommé Beckbenbauer mais le jeune Samuel (23 ans) commence à se faire un nom hors de nos frontières.

 

Son pedigree :
23 ans – Championnat hors France : Belgique
28 matchs de Jupiler League (dont 24 tit.)
32 de Ligue 2 (dont 27 tit.)

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 0,6 M€

 

Jérémy Taravel : Le même refrain qu'Alexandre, Larrys ou Samuel, une formation en France, au LOSC, un poste barré, Chedjou, Rami, Plestan, l'exil forcé. Comme beaucoup, direction la Belgique et Zulte Waregem où il est prêté en compagnie de Chris Makiese. Ils y retrouvent 2 autres compatriotes, Loris Reina et Franck Berrier. Le début de sa success-story belge. Une fois ses preuves faites à Waregem, il rejoint une écurie plus huppée, Lokeren. Il y remportera 2 coupes de Belgique. Désiré ardemment par le Dinamo Zagreb, il cède à ses sirènes après d'âpres négociations au mercato d'hiver 2014. Son arrivée en Croatie lui permet de découvrir la prestigieuse Champion's League ! Mais son véritable amour reste belge, après 2 ans et demi au « Real des balkans » et avoir tout gagné localement (3 championnats, 2 coupes nationales), La Gantoise le rapatrie cet été contre 1,6M€. Considéré comme l'un des meilleurs défenseurs du championnat, Jérémy n'a encore, pour le moment, jamais foulé une pelouse de Ligue 1...

 

Son pedigree :
29 ans – Championnats hors France : Belgique, Croatie
149 matchs de Jupiler League (dont 144 tit.)
34 matchs de 1. NHL (« Ligue 1 croate ») (dont 33 tit.)
2 Coupes de Belgique
3 fois champion de Croatie
2 Coupes de Croatie
11 matchs de C1 disputés (dont 11 tit.) / 5 de C3 (dont 5 tit.)

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 1,50 M€

Taravel vs Giroud

Taravel vs Giroud

Et pourquoi pas ?

 

Se faire prêter Mouctar Diakhaby ? La nouvelle perle du centre de formation lyonnais. Du naufrage de Lyon lors de la réception de Bordeaux le mois dernier, il avait été le seul à surnager ! Pour sa première apparition en Ligue 1 ! Au point qu'on s'attendait à le revoir aligné en Ligue des Champions quatre jours plus tard. Finalement, la défense à 3 des Gones fut composée de Yanga-Mbiwa, Nkoulou et Morel. Les semaines suivantes, Mammana a justifié les attentes placées en lui, reléguant Mouctar au second plan. Quel programme pour le grand Diakhaby à seulement 19 ans ? Rester couvé à Lyon ou prêt au grand saut en prêt dans un club de l'élite ? A moins que les Gones ne soient pas très partageur avec leur futur talent...

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : - M€

 

Ou Mamadou Sakho ? Depuis avril 2016, rien ne va plus pour Mamadou ! Son dernier match de Premier League remonte au 17 avril 2016 avant d'être suspendu pour dopage par la FIFA. Depuis, c'est la traversée du désert... D'abord gêné au tendon d'Achille en juillet, les raisons de sa mise à l'écart cet été lors de la tournée américaine des Reds diffèrent entre manque de forme et écarts de comportement. Après de petites frasques sur Snapchat, il a pu rejouer avec les U23 fin septembre. Hors des terrains, il a fait l'actualité en offrant un séjour parisien à deux familles anglaises en difficulté. Faute de pouvoir s'exprimer sur les terrains, il fait parler son cœur...

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 18 M€

 

N'oubliez jamais ce qu'a fait Sakho pour la nation !

Les paris loupés

 

Anele Ngcongca : Il était un pilier du RC Genk avant de rallier l'ESTAC en prêt. Arrivé en octobre 2007 en Belgique, il y a participé à 214 rencontres de Jupiler League (pour 210 titularisations !). Un désaccord avec le coach de l'époque et le voilà en France. Auteur d'une saison anonyme en France, miné par les blessures, il est rentré en Afrique du Sud cet été sans avoir pu montrer ses qualités. Il est dommage qu'aucun club n'ait profité de cette saison d'adaptation pour exploiter son potentiel cette année...

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 2 M€

 

Musavu-King : Vous ne le savez peut-être pas mais Yrondu évolue toujours en France ! Et si, en toute fin de mercato, il a été prêté à Toulouse. Comme à Lorient, pour le moment, il n'y a pas fait parler de lui. Le prometteur (ou ex-prometteur ?) défenseur gabonais cherche toujours l'environnement idéal pour exprimer ses qualités. Frédéric Hantz a bien relancé le SC Bastia, lancer la carrière d'Yrondu Musavu-King n'aurait rien eu d'insurmontable pour lui !

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 0,8 M€

 

Rodéric Filippi : Le rugueux défenseur corse s'est peut-être emballé lorsqu'il a annoncé quitter le Gazélec pour une écurie étrangère. Avec seulement une saison dans l'élite, son CV ne pèse pas encore bien lourd hors de nos frontières. A Montpellier, il aurait pu faire un excellent joueur de complément, un soldat sans état d'âme prêt à mordre chaque opportunité qu'on lui présente. Finalement, le sympathique défenseur est parti renforcé un club moins glamour, le Tours FC. Comme le Gaz', il aura finalement fini en Ligue 2.

 

Valeur actuelle (selon TransferMarkt) : 1,00 M€

Oklm

Oklm

La plus grosse erreur reste de ne pas avoir levé l'option d'achat de Bensebaini. Le poulain de Stéphane Courbis (fils de) ne s'est pas fait prier pour rejoindre la Bretagne où Rolland a pris ses quartiers. Le polyvalent défenseur pouvant évoluer milieu défensif, latéral ou en charnière centrale a réalisé pendant ce temps de prometteuses performances sous l'égide de Gourcuff...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Vigneron Jérôme 27/10/2016 15:36

Slt,
C’est vrai que les défenseurs ne manquaient pas sur le marché. Je ne comprends pas comment Montpellier a eu du mal à recruter.