Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Portrait joueur #20 : Mais qui es-tu Jerson Cabral ?

11 Août 2016 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Portrait joueur #20 : Mais qui es-tu Jerson Cabral ?

Première recrue corse, Bastia a tenté un coup en faisant venir le hollandais Jerson Cabral. Après des expériences contrastées au pays, Jerson a à cœur de se montrer sous son meilleur visage pour convaincre en France et s'ouvrir quelques portes à l'étranger...

Originaire de Rotterdam et repéré à l'âge de 7 ans par le Feyenoord, Jerson a pu grandir et s'épanouir dans le foot sans quitter sa ville natale. Une formation des équipes jeunes à l'équipe première au sein de laquelle il débute le 8 août 2010. Une première saison d'apprentissage où il participe à 23 matchs pour 6 titularisations et un but marqué. L'exercice suivant est d'un tout autre calibre. Titularisé à 22 reprises en Eredivisie, il trouve le chemin des filets à 7 reprises. Une belle saison et les affaires contractuelles font déjà leur apparition.

Twente, le bourbier

Refusant de prolonger alors que son contrat se termine en juin 2013, il est échangé au FC Twente contre Wesley Verhoek le 31 août 2012. Et on ne peut pas dire que sa première expérience hors de Rotterdam soit une réussite. Bien loin des stats de Luc Castaignos (38 apparitions, 13 buts), de Nacer Chadli (26/12) ou de Dusan Tadic (37/13), il y connaît plus de coachs (Mclaren, Schreuder, Jansen) que de titularisations (une, pour 9 apparitions). Il s'en va alors en prêt à La Haye où l'ailier retrouve le chemin des terrains (14 apparitions pour 13 titularisations) mais pas des filets. Sa principale action ? Poster un selfie où il pose avec la casquette du Feyenoord alors qu'il est en déplacement avec La Haye... A Twente, Castaignos (31 appartions / 14 buts), Tadic (33/16) continuent à scorer pendant que les jeunes Quincy Promes (31/11), Kyle Ebecilio (34/7) se révèlent. Autant dire que l'absence de Cabral ne s'y fait pas remarquer. Et explique sans doute son nouveau prêt, dans les dernières minutes du mercato d'été 2014, à Willem II.

Le selfie de la discorde.

Le selfie de la discorde.

Twente, la résurrection

Sa principale action ? Marquer un doublé face à Twente... Ses deux seuls buts en championnat par ailleurs. Décidément, Jerson Cabral, un homme de buzz. Et un homme désiré ! Juillet 2015, le gaucher est un temps annoncé au FC Metz alors que Willem II aimerait bien le voir prolonger l'aventure chez eux. C'est finalement bien au FC Twente qu'il réalisera sa première saison pleine, et une fin de saison en boulet de canon, avec 6 buts inscrits (+ 3 passes décisives) sur ses 13 dernières rencontres. Au point de lui faire dire « Vous voyez maintenant le meilleur Cabral ». Évidemment.

Le doublé revanchard ?

Bastia, l'ascension ?

En fin de contrat, c'est à Bastia, où on lui a garanti qu'il serait un des joueurs de base de l'équipe, qu'il décide de vivre sa première expérience à l'étranger. Le club corse peut en tout cas compter sur un élément en pleine confiance, sortant des 6 mois les plus aboutis de sa carrière. Espérons pour eux que cette dynamique ne se soit pas rompue durant l'été. A 25 ans, flanc gauche ou droit (son préféré), il a hâte de montrer ses qualités en Ligue 1, « ce championnat à l'exposition mondiale ».

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :

Feyenoord Rotterdam – 2010/12 – 52 matchs (7 buts) / Eredivisie
FC Twente - 2012/16 - 33 matchs (6 buts) / Eredivisie
La Haye (prêt) - 2013/14 - 14 matchs (0 but) / Eredivisie
Willem II (prêt) - 2014/15 -17 matchs (2 buts) / Eredivisie
SC Bastia - 2016/...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pierre Fontaine 09/09/2016 15:32

Bonjour,
Merci pour cet article. Je ne le connaissais pas avant sa signature à Bastia. On espère qu’il sera performant en Ligue 1.