Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Le bonheur n'est pas dans le prêt

20 Avril 2016 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Hors-Jeu

Le bonheur n'est pas dans le prêt

Barrés dans leurs clubs, ces joueurs sont partis à la quête d'expérience et de nouvelles aventures en Ligue 2 ou à l'étranger. Mais le plan ne s'est pas déroulé comme prévu...

Brice Samba (Marseille, prêt Nancy) : Quand on est un jeune gardien plein d'ambitions, il n'est pas aisé de grandir dans l'ombre de Mandanda et de ses trois matchs de championnat manqués depuis la saison 2008-09... L'exil est alors inévitable pour s'aguerrir. Conseillé par Bracigliano, Samba s'en va ainsi poser ses valises début juillet 2015 à Nancy pour faire évoluer son temps de jeu. Dès août, il se fait remarquer... par un accident sur l'A31 en rentrant de discothèque avec 1,48g d'alcool dans le sang. Peut-être essayait-il d'oublier l'élimination du club lorrain dès le 2ème tour de la Coupe de la Ligue... Des coupes qui ne lui réussiront d'ailleurs pas. En Coupe de France, face au SC Dinsheim (DH), il encaisse 2 buts sur 2 tentatives des amateurs. Si son club se qualifie tout de même, il s'inclinera au tour suivant, Sochaux condamnant Brice à regarder Ndy Assembé œuvrer dans les buts en championnat. Seule une blessure du Camerounais lui permet de goûter à deux matchs de Ligue 2, mais pas de quoi remettre la hiérarchie en cause. Croyant, il reste confiant en sa destinée et aime à rappeler que Drogba n'a explosé qu'à 26 ans. S'il n'en a que 21, son contrat à Marseille expire en juin 2017, de quoi lui laisser une nouvelle opportunité de se révéler en prêt.

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :
Le Havre – 2010/13 – 28 matchs / CFA
Olympique Marseille – 2013/.. – 8 matchs / CFA – 1 match / Ligue 1
AS Nancy-Lorraine (Prêt) – 2015/16 – 2 matchs / CFA – 2 matchs / Ligue 2

Un tranquille match de Ligue 2

Alexy Bosetti (Nice, prêt Sarpsborg) : Inassouvi dans un rôle de joker à Nice, Alexy cède aux mots doux de Marco Simone qui le veut à Tours. Trois mois de compétition et les vents tournent déjà... Au point d'être envoyé en tribunes lors de la 7ème journée après avoir connu 6 titularisations consécutives en championnat, pour un superbe lob et une passe décisive inscrits dans le même match (lors de la réception d'Auxerre, victoire 3-1). Ses apparitions se font alors beaucoup plus rares, au rythme de deux par mois en octobre, novembre et décembre, pour un petit but en Coupe de France contre Saumur (DH). Dans une équipe au faible rendement offensif (actuellement 0,91 but marqué par match, 6ème pire attaque de Ligue 2), Kouakou, meilleur buteur du club avec 6 réalisations, se distingue et signe à Caen cet hiver alors qu'Alexy, renseigné par Quentin Westberg, plie les gaules pour la Norvège et Sarpsborg... Après avoir eu pour concurrents Bergougnoux, Malfleury et Miracoli, Bosetti doit affronter la barrière de la langue et la déprime. Lui qui voulait vivre de nouvelles aventures en quittant Nice, le voilà servi. De quoi lui faire réaliser qu'être joker dans son club de cœur, ce n'est pas si mal ?

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :
OGC Nice – 2011/.. – 75 matchs (10 buts) / Ligue 1
Tours FC (Prêt) – 2015 – 9 matchs (1 but) / Ligue 2
Sarpsborg 08 (Prêt) – 2016 – 2 matchs / Tippeligaen

Sa plus belle oeuvre tourangelle à 0:38

Saint-Maximin (Monaco, prêt Hanovre) : La précocité, ce cadeau empoisonné... Contrat pro' signé en juillet 2013 à 16 ans, Allan éclot réellement lors du début de saison 2014-15. Premiers gestes décisifs en Coupe d'Europe puis face à Marseille avec une passe décisive pour sa seconde titularisation en championnat. Utilisé lors de 6 matchs de Ligue 1 consécutifs entre septembre et novembre 2014, une fracture à une vertèbre vient mettre fin à sa progression. La suite de la saison est bien plus compliquée (3 entrées en jeu) et loin des promesses entrevues. Annoncé en conflit avec Galtier, Monaco, la nouvelle usine à jeunes espoirs, saute sur l'occasion et s'acquière ses services contre 5M€ puis l'envoie sans transit en prêt à Hanovre pour... 2 ans. La fausse bonne idée. Adaptation difficile, club luttant pour son maintien, rôle de joker, Allan voit tout de même une éclaircie en décembre avec son premier but inscrit en Bundesliga, récompensé par une première titularisation (la seule) en championnat. Depuis le début du mois, Daniel Standel a pris en main l'équipe première et Allan a eu la bonne idée de se planter en voiture la semaine suivante, tout en présentant de faux-papiers. Ça tombe bien, Daniel l'avait déjà dans le collimateur pour son faible investissement aux entraînements... Écarté du groupe, son avenir s'inscrit de nouveau en pointillés. Comme pour de (trop) nombreux prodiges, la prise de conscience que le talent n'est rien sans travail et comportement adéquat se fait attendre. Avant que les promesses ne se transforment en regrets...

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :
AS Saint-Étienne – 2013/14 – 12 matchs / Ligue 1
AS Monaco – 2014/.. / Ligue 1
Hanovre 96 (Prêt) – 2015/16 – 16 matchs (1 but) / Bundesliga

Younès Kaabouni (Bordeaux, prêt Red Star) : Le prêt de Younès s'inscrit dans la logique de sa progression : après deux saisons pleines avec la réserve, Sagnol le fait rentrer dans la rotation des milieux de terrain la saison dernière (10 entrées en jeu), Younès connaissant même ses deux premières titularisations dans l'élite française. Vainqueur de la Gambardella 2013 et capitaine de la réserve, les portes du onze bordelais ne s'ouvrent néanmoins pas si facilement. Cet été, vainqueur du tournoi de Toulon, il garnit son armoire d'un nouveau trophée et met le cap sur Saint-Ouen où il est invité à aller s'aguerrir, comme Gaëtan Laborde avant lui. Malheureusement, pas de révélation ou de belle histoire commune avec le Red Star où le club réalise une excellente saison sans ses services (99 minutes de jeu). Il faut dire que mine de rien, la concurrence est rude chez les éléments offensifs entre joueurs rompus à cet échelon (Chavalerin, Diaz), révélation (Naïm Sliti), joueurs en quête de second souffle (Aristeguieta, Issa Baradji, Plumain) ou tauliers de l'équipe (Bouazza, Ngamukol), sans oublier l'ancien girondin David Bellion... Au point que Younès n'est même plus retenu dans le groupe pour les rencontres du week-end. Vivement la saison prochaine...

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :
Girondins de Bordeaux – 2013/.. – 16 matchs / Ligue 1
Red Star (Prêt) – 2015/16 – 4 matchs / Ligue 2

Le bonheur n'est pas dans le prêt

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article