Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Alors, Courbis, qu’est-ce que ça change ?

27 Janvier 2016 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Hors-Jeu

Alors, Courbis, qu’est-ce que ça change ?

Bien sûr qu’il est trop tôt pour juger son apport alors qu’il n’est arrivé aux commandes que mercredi dernier. Tout de même, il a changé des petites choses dans le onze rennais ce week-end. Et a sans doute apporté un peu plus que le 1% qu'il a évoqué.

Le retour de la Danz’ ?

A sa prise de fonctions en juin dernier, René Ruello se plaignait du manque d’identité bretonne que dégageait le club. Se passer des services de Romain Danzé (4 titularisations en championnat avant le Gazelec), même au profit d’un Steven Moreira formé au club, n’a pas aidé Montanier à se mettre le public breton dans la poche. Courbis ne s’y est pas trompé et le natif de Douarnenez a évolué sur le flanc droit avec le brassard de capitaine alors que Moreira et Zeffane étaient disponibles. Romain lui a rendu cette confiance avec une prestation solide défensivement tout en étant à l’origine de l’ouverture pour Grosicki.

Une nouvelle organisation tactique

Était-ce une volonté pour vite aller chercher ce succès à domicile qui fuyait les rennais depuis le 29 août, histoire de marquer directement son territoire ? Montanier était moqué pour son coaching trop frileux, Courbis a attaqué la rencontre face au Gazelec avec un seul n°6, Gelson Fernandes, accompagné de Benjamin André et Quintero en relayeurs. Un milieu de terrain tourné vers le jeu pour servir au mieux Ntep, Dembélé et Sio. Ce dernier, en difficulté après un début de saison canon, a d’ailleurs été replacé sur l’aile droite, fini le jeu dos au but, coach Courbis veut le voir arriver lancé et retrouver sa confiance, envoyant pour l’instant le jeune et vif Dembélé en pointe. A l’avenir verra-t-on un trident « ultra-off », Fernandes-Gourcuff-Quintero ? Osé mais Quintero himself attend cette association !

Un nouveau discours

Plus que dans le choix des hommes, la nouvelle animation offensive se traduit par un jeu plus construit. En grand communiquant, Courbis ne s’y est pas trompé en annonçant Quintero titulaire dès jeudi. Il sait ce que le public attend de son équipe et a, dans son discours, régulièrement rappelé que Rennes bénéficiait d’un fort potentiel offensif, « l’un des trois meilleurs de Ligue 1 ». Du premier relanceur aux jeunes cracks de l’attaque sans oublier le travail des latéraux, Rolland compte bien l’exploiter. "Parce qu'à l'entraînement put*in, y en a qui ont un sacré niveau !"

Retiendra-t-il Doucouré ?

Admettons un schéma en 4-3-3, Sylla et Fernandes pour le poste de sentinelle, André et le prometteur Janvier en soutien de Gourcuff et Quintero qui se partagent les pleins pouvoirs en meneurs de jeu. Devant, Dembélé, Boga, Sio, Pedro Henrique, Grosicki et Ntep sont également 3 pour 6 places. A quoi bon conserver Doucouré si un chèque de 10M€ arrive de Watford ? Qui plus est que le SRFC n’a plus que le championnat à jouer… Et qu’Abdoulaye, en dépit de qualités indéniables, n’a toujours pas trouvé la régularité (ni son poste de prédilection ?) nécessaire pour s’imposer sur le long terme dans l’équipe bretonne. D’un autre côté, sa polyvalence peut lui permettre de couvrir tous les postes du milieu de terrain, de faire souffler les cadres et d’apporter une variété tactique. Voilà déjà un dossier à régler avant la fin de semaine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Julie 03/02/2016 06:00

Je crois que j’ai loupé un épisode ! En effet, l’arrivée de Rolland Courbis au Stade Rennais FC m’a complètement échappé.