Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Portraits joueurs #15 : Où en sont Novaes et Aloé ?

21 Octobre 2015 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Portraits joueurs #15 : Où en sont Novaes et Aloé ?

Où en sont-ils ? Ex-de la Ligue 1, joueurs prêtés, l’occasion de prendre des nouvelles de joueurs disparus ou éloignés des radars de l’élite française. "Épisode 1" avec Magno Novaes et Baptiste Aloé.

Macedo Magno Novaes : Révélé à Arles-Avignon, Macedo a connu des heures difficiles avec Bastia, relégué de Ligue 2 pour sa deuxième saison, avant d’y vivre une formidable aventure ponctuée de deux titres de champion, de National en 2011 puis de Ligue 2 en 2012. Malgré cette ascension vertigineuse pour un gardien habitué aux joutes du 3ème échelon, Frederic Hantz lui fait confiance pour le début de saison 2012-2013. En dépit de deux victoires importantes (Reims et Sochaux) pour débuter, la suite se complique ; après 12 rencontres, le bilan est mitigé (4 victoires, 2 nuls, 6 défaites) et le nombre de buts encaissés trop importants (29 !). Landry Bonnefoi lui est alors préféré dans les cages, ceci avant l’arrivée de Mickaël Landreau au mois de décembre qui le propulse alors en 3ème position dans la hiérarchie des gardiens.

A l’été 2013, il fait l’objet d’un échange avec Jean-Louis Leca qui souhaite retrouver sa famille en Corse. Doublure de Penneteau à Valenciennes, Ariel Jacobs lui donne sa chance en fin de saison, enchainant 10 titularisations à partir de la 27e journée mais ne peut éviter la relégation. Titulaire au mois d’août 2014 malgré le changement de coach, il laisse sa place dans les bois à Bertrand Laquait, arrivé dans les derniers jours du mercato, puis comme à Bastia se voit cantonner au rôle de n°3, doublé par le jeune Paul Charruau. Décidé à jouer, il rejoint alors en janvier sous forme de prêt son championnat de prédilection, le National, avec Amiens où il dispute une demi-saison pleine (18 matchs). Libre à l’été 2015, il participe au « club UNFP » et ne retrouve un contrat que tardivement, le 12 octobre, rejoignant alors l’AS Béziers, promu en National et actuellement 12e, qui compte bien bénéficier de son expérience, de préférence plutôt des promotions que des relégations.

Baptiste Aloé : Des jeunes défenseurs lancés par Marcelo Bielsa, Baptiste Aloé (né en 1994) était le plus expérimenté face aux Andonian et Sparagna (nés tous deux en 1995). Après deux saisons pleines en CFA2, dont il était le capitaine, et quelques apparitions en Ligue 1 la saison dernière, ponctuées, il faut le rappeler, par un but marqué lors de la large victoire de l’OM 6 à 1 face à Toulouse, il était temps pour Baptiste de faire ses armes et de s’aguerrir ailleurs. Suivi par des clubs de Ligue 1 et Ligue 2, il opte alors pour le Valenciennes FC, y sentant « une réelle confiance de ce club familial ». Prêté sans option d’achat et avouant avoir été séduit par le discours du coach, David Le Frapper, il retrouve qui plus est le Hainault, stade de sa première (et seule) sélection avec les Espoirs.

Malgré les belles promesses entrevues en Ligue 1 et soulignées par El Loco, Baptiste ne totalisait que… 10 minutes de jeu en Ligue 2 avant sa première titularisation vendredi dernier. Il faut dire que la concurrence à Valenciennes est plus fournie qu’on ne peut le penser ! En charnière centrale sévissent Abdelhamid et Nestor, 347 matchs de Ligue 2 à eux deux et qui ont disputés chacune des 990 minutes de championnat depuis le début de saison. Aucune miette de laissée donc. Mais Baptiste peut également évoluer sur le flanc droit… déjà squatté par le jeune Fulgini. Ce nom ne vous dit rien ? Et pourtant, il est suivi par le Barca, rien que ça. En défense mais également au milieu de terrain, le combat est donc rude entre joueurs expérimentés et jeunes pousses prometteuses du centre de formation valenciennois qui ont la confiance de David Le Frapper. Heureusement pour lui, du côté de la Canebière, les arrivées de Michel et Rolando ont ralenti la progression de Sparagna, auteur pourtant d’une pré-saison remarquée. Andonian, prêté ce jour à Dijon, va donc lui aussi pouvoir découvrir les joies de la Ligue 2. Pour Aloé, les promesses ne sont pour le moment toujours que des promesses…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article