Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Portrait joueur #14 : Romaric, l'été désenchanté

7 Octobre 2015 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Portrait joueur #14 : Romaric, l'été désenchanté

Christian N'dri Koffi aurait normalement dû, de nouveau, fouler les pelouses de Ligue 1 avec Bastia cette saison. Et pourtant, dans l’anonymat le plus complet, le voilà aujourd’hui à l’Omonia Nicosie, dans le championnat chypriote.

Issu de la filière ASEC Mimosas-Beveren, Romaric s’est révélé au public français avec ses compagnons du milieu de terrain du MUC72, Matsui, Sessegnon, Coutadeur, pas les plus manchots avec leurs pieds. Capitaine et taulier de la formation sarthoise, il s’envole pour le FC Séville à l’été 2008 afin de palier le départ de Seydou Keita vers le FC Barcelone, c’est dire les espoirs qu’il suscite. Selon Monchi, il est à l’époque le 3ème meilleur milieu de terrain en France. De ses 5 années d’expériences en Espagne (FC Séville, prêt à l’Espanyol, Saragosse), il ne cache pas qu’elles furent faites de « hauts et de bas », notamment avec une Copa del Rey remportée en 2010 lors de sa saison la plus compliquée en pays andalou.

Après un retour en Ligue 1 évoqué au LOSC dès 2011, c’est à Bastia, 2 ans plus tard, qu’il pose ses valises, le 31 juillet 2013. Fort de ses 120 matchs de Liga, il vient apporter son expérience au Sporting, fraichement promu. S’y imposant comme un homme clé de l’effectif (32 titularisations, 4 buts, 2 passes décisives) et dans le maintien du club, il est prolongé, fin août 2014, jusqu’en juin 2016. L’âge aidant, il est testé, comme de nombreux milieux défensifs avant lui, au poste de défenseur central au cours de cette saison. Sous Makélélé, c’est d’ailleurs à cette position qu’il débute l’édition 2014-2015. C’est à ce moment que les vents contraires vont s’accumuler : prestations peu convaincantes, manque de résultats, changement de coach, retour en forme de Modesto dans l’axe et une paire Gillet – Cahuzac performante au milieu. Romaric ne devient alors qu’un complément, sorti du onze-type après la 10ème journée, il ne connaitra plus que 7 titularisations et 9 entrées en jeu !

Suite au départ de Guillaume Gillet, seulement prêté, il pouvait espérer se battre pour refaire partie des plans de Printant pour la saison actuelle. Ce ne fut le cas avec une bien mauvaise nouvelle cet été… Où il apprend qu’il ne fait plus partie de l’effectif, qu’il est dorénavant libre ! Soi-disant que son nouveau contrat n’ait pas été homologué par la Ligue… Dépité, attaché à son club, à l’Île de beauté où il s’est marié et à ses habitants, une « grande famille », il doit alors trouver une porte de sortie. Pourquoi pas la Turquie où il sonde Didier Drogba (ex-Galatasaray), Didier Zokora (ex-Trabzonspor) et Jean-Jacques Gosso Gosso (Göztepe) ou l’Espagne ? Finalement, c’est à l’Omonia Nicosie qu’il rebondit le 10 septembre 2015, déterminé à jouer les coupes européennes et à y ramener des titres. Une île pour une autre...

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :

Beveren – 2003/2005 – 44 matchs (18 buts) / Jupiler League
MUC 72 – 2005/2008 – 89 matchs (7 buts) / Ligue 1
FC Séville – 2008/2012 – 80 matchs (3 buts) / Liga
Espanyol Barcelone – 2011/2012 – 28 matchs (3 buts) / Liga
Real Saragosse – 2012/2013 – 12 matchs (0 but) / Liga
SC Bastia – 2013/2015 – 60 matchs (4 buts) / Ligue 1
Omonia Nicosie – 2015/... – 3 matchs (0 but) / First Division

Sources : 
- http://www.mercato365.com/ligue-1/bastia-prolongation-pour-romaric-1159880.shtml
- http://www.footmercato.net/ligue1/transferts/info-fm-romaric-regle-ses-comptes-avec-bastia_160377
- http://www.africatopsports.com/2015/09/10/livoirien-romaric-en-chypre/

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article