Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Portraits joueurs : Le Goff, Tallo, Sanson, un an plus tard

18 Août 2015 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Portraits joueurs : Le Goff, Tallo, Sanson, un an plus tard

Vincent Le Goff : Il n’espérait sans doute pas tant… Arrivé en tant que doublure de Raphaël Guerreiro, il a profité de la mauvaise passe du FCL en septembre, octobre (7 matchs, 6 défaites entre la 5ème et 11ème journée) et du remaniement tactique opéré par Sylvain Ripoll pour s’imposer. Avec Raphaël positionné au milieu, Lorient tient alors son flanc gauche : associé pour la première fois lors de la 12ème journée, la paire sera alors alignée 18 fois consécutivement. Avec maintenant 27 matchs de Ligue 1 à son actif, il connait ses axes de progression, « la constance et l’impact physique, mettre plus de poids dans les duels ». Avec les départs potentiels de Gassama, Koné et Guerreiro, il devra également retravailler certains automatismes pour confirmer cette belle saison 2014-2015…

Junior Tallo : Il ne partait pas titulaire mais un (gros) coup de pouce du destin l’a vite propulsé dans le onze-type dès la 3ème journée. Malgré tout, la lourde suspension de Brandao ne lui a pas suffi pour s’imposer dans la durée, pas aidé non plus par les tâtonnements tactiques de Makélélé sur le front de l’attaque bastiaise où se succèdent alors Kamano, Ayité, Pino et Ongenda sans qu’aucun ne tire son épingle du jeu. Il ne profite pas non plus du changement d’entraineur, ses deux titularisations lors des 17ème et 18ème journées se révélant peu convaincantes. L’arrivée de Sio, lors du mercato d’hiver, scelle définitivement son sort, il ne connaitra alors plus qu’une seule titularisation en 2015. Mais Tallo fait partie de ses personnes à qui la vie tend plusieurs fois la main. Vainqueur de la CAN 2015 avec Hervé Renard, celui-ci croit en sa marge de progression et l’emmène dans ses bagages au LOSC en dépit de ses deux peu fructueuses saisons en Corse. A Junior de lui rendre sa confiance…

Morgan Sanson : Courbis lui avait fixé comme objectif de terminer dans les 3 meilleurs joueurs de Montpellier. Et si l’on se fie aux moyennes MPG, il est atteint (5,78, meilleure moyenne des joueurs de champ). Le 12 avril 2015, Rolland Courbis ne s’y trompe pas, face à Toulouse, la blessure de son protégé est plus grave que la défaite, c’est dire l’importance du joueur. Sur lequel il ne tarit d’ailleurs pas d’éloges, déclarant en mai que « Sanson peut faire partie des 40 joueurs qui pourraient être en 2016 en équipe de France » et qu’il n’est pas plus mauvais que Cabaye lorsque l’on évoque un intérêt du club de la capitale. Privé de terrain jusqu’en novembre, sa blessure freine sa progression mais n’a pas empêché l’intérêt des cadors français cet été dont celui de l’Olympique de Marseille. Sa reprise sera scrutée de près…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article