Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Stats L1 - MPG

Portrait joueur #7 : A la découverte de Yannis Salibur

7 Janvier 2015 , Rédigé par Tchang Papadopoulos Publié dans #Portrait joueur

Portrait joueur #7 : A la découverte de Yannis Salibur

Quel destin guingampais pour Yannis Salibur ? A la Mustapha Yatabaré ou Mana Dembélé ? C’est en tout cas, de nouveau, un élément offensif passé par le Clermont Foot qui rejoint les Côtes d’Armor. Milieu offensif (très) polyvalent, Yannis Salibur est venu, selon Bertrand Desplat, le président breton, « renforcer qualitativement la ligne d’attaquants de l’EAG pour faire face au calendrier extrêmement chargé du club », palliant notamment l’absence de Sylvain Marveaux.

Suivi depuis près de… 4 ans et demi par Jocelyn Gourvennec, on peut dire que ce recrutement a été murement réfléchi. Et du côté de l’Auvergne, c’est un feuilleton qui prend enfin fin, le départ de Salibur y étant attendu depuis fin août ! Lui qui a fait sa préparation avec la réserve puis s’est vu mis à sa disposition pour la saison 2014-15 trouve donc finalement un point de chute.

Formé au LOSC, Yannis Salibur débute chez les professionnels sur la côte, à Boulogne-Sur-Mer, en Ligue 2, lors de l’hiver 2011. Engagé pour 18 mois, il prendra vite ses marques dans l’effectif boulonnais : lors de sa première saison pleine il y facturera 27 matchs joués pour 2 buts. En fin de contrat, et suite à la relégation du club en National, il rejoindra un autre pensionnaire de Ligue 2 à l’été 2012, le Clermont Foot, avec l’étiquette de jeune joueur prometteur.

Sous la houlette de Régis Brouard, nouvelle belle saison, 27 matchs joués pour 3 buts et déjà, à l’été 2013, l’intérêt de clubs plus huppés dont le Torino ou encore d’écuries portugaises. Ce qui ne le bouleversera pas puisqu’en 2013/14, il réalisera sa meilleure saison avec 7 buts marqués pour 33 matchs joués. La saison de l’envol au terme de laquelle il sera nommé dans l’équipe-type de l’UNFP. Avant l’imbroglio de l’été 2014, malgré des offres fermes du Standard de Liège ou encore d’Angleterre (Charlton), Yannis Salibur ne quitte pas l’Auvergne et se retrouve mis à l’écart par Corinne Diacre en attendant que sa situation s’éclaircisse, ceci expliquant son temps de jeu limité cette saison.

Yannis Salibur, valeur sûre de la Ligue 2 à la progression constante, joueur technique et rapide ayant fréquenté les équipes jeunes de France (U17, U18, U19) va donc poursuivre son apprentissage en découvrant la Ligue 1 à 23 ans. Il pourra compter sur Jocelyn Gourvennec qui estime qu’il bénéficie encore d’une belle marge de progression. Et l’EAG étant encore engagé sur 4 tableaux différents, il ne devrait pas tarder à enfiler le bleu de chauffe.

Futur cadre à la Beauvue sur le moyen terme ou prêté de nouveau à l’échelon inférieur comme Dembélé ? En tout cas, assurément un joueur à suivre…

Sa carrière (uniquement les matchs de championnat) :

LOSC – 2008/2010 – 41 matchs (4 buts) / CFA
US Boulogne – 2010/2012 – 36 matchs (2 buts) / Ligue 2
Clermont Foot – 2012/2015 – 70 matchs (10 buts) / Ligue 2
EA Guingamp – 2015… / Ligue 1

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article